E- commerce – Définition et pratiques du e-commerce – Marketing Pro

Bon nombre de personne font la confusion entre e-commerce et e-marketing. En effet, il réside une très grande différence entre les deux appellations quand le e-commerce est une branche du e-marketing.

  • Qu’est ce que le e-commerce ?
  • Quels sont les outils du e-commerce ?
  • Quels sont les avantages du e-commerce ?
  • Quels sont les différents types de e-commerce ?
  • Comment organiser sa boutique de e-commerce ?
  • Quelle différence entre le e-commerce et le e-marketing ?

Tels sont les points essentiels qui nous permettront de mieux comprendre le e-commerce ou commerce en ligne.

E-COMMERCE

1. DEFINITION DU E-COMMERCE

RECEVEZ NOS CONSEILS GRATUITS ICI

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Le e-commerce ou commerce électronique est l’action de percevoir une commande ou un paiement depuis un site Internet.

La vente en ligne consiste à mettre en ligne des bons de commande ( formulaires) ou une réelle boutique en ligne qui présente les produits à vendre et ses descriptifs correspondants.

Quoi qu’on dise, le e-commerce représente l’échange des biens et services via Internet au moyen d’une commande reçu au préalable.

2. LES OUTILS DU E-COMMERCE.

Les outils du e-commerce sont les éléments qui facilitent la réalisation du e-commerce en occurrence les CMS (content management system) wordpress, squarespace, les sites élaborés spécialisés shopify, magento, prestashop, volusion, amazon, e-bay. Il s’agit de quelques uns.

1. WORDPRESS

WordPress est un CMS qui permet de créer des sites Internet et gérer son contenu à savoir publier, modifier, classer, supprimer, structurer les différentes pages et articles, via l’éditeur WYSIWYG (en format word) et d’insérer des images ou vidéos à partir de sa bibliothèque de média gratuite ainsi que des images, vidéos, pdf, fichiers words personnels directement à partir de l’éditeur.

Le centre de wordpress fonctionne en PHP ( langage de programmation qui permet d’effectuer le traitement de l’information) pour permettre l’affichage du contenu (HTML), la modification du contenu (CSS), le stockage du contenu dans une base de donnée (SQL), l’augmentation des fonctionnalités comme les extensions (JAVASCRIPT).

wordpress permet de concevoir des sites Internet de contenu à fort trafic, de créer des bons de commandes (formulaires de réservation), d’avoir un lien de paiement en ligne international (PayPal), de créer une boutique e-commerce… Pour le cas, nous seront intéressé par la boutique en ligne qui est possible avec l’extension woo commerce.

Woo commerce est l’outil à utiliser si vous avez pensez à avoir une boutique en ligne. Elle fonctionne sur la base des pages produits qui permettent de :

  • Répresenter les produits et apporter une description détaillée,
  • Avoir un panier pour les commandes
  • Un moyen de paiement international fiable
  • Des options de livraison configurables
  • Du calcul automatisé des taxes
  • D’une liaison avec Google analytique pour l’analyse des comportements clients, mailchimp, Facebook.

Source : https://fr.wordpress.org/plugins/woocommerce/

2. SQUARESPACE

Squarespace est une société américaine privée qui produit des logiciels pour la création et l’hébergement des sites web. Elle fonctionne aussi en PHP mais ne possède pas d’extensions. Tout est inclut dans le logiciel ainsi que son système e-commerce qui offre les fonctionnalités normales d’un e-commerce.

https://fr.squarespace.com/

3. AMAZON, EBAY

Nous avons regroupés ces deux sites Internet parce qu’il s’agit des sites e-commerce déjà conçut qui permettent qu’une tierce personne pourvu qu’elle soit inscrite vienne y vendre ses produits. Ce sont des intermédiaires qui lient tout vendeurs à tout clients et pour la précision, Amazon est spécialisé dans le business to business et le business to consumer et se charge des livraisons alors que e-bay est spécialisé dans du consumer to consumer et le vendeur se charge des livraisons.

https://services.amazon.fr/services/vendre-sur-internet/comment-ca-marche

https://espacevendeurs.ebay.fr/guide-pour-les-nouveaux-vendeurs

L’avantage avec ces sites intermediaires est qu’ils reçoivent déjà des millions de vues qui permettent d’élargir son marché.

4. SHOPIFY, MAGENTO, PRESTASHOP, VOLUSION

Il s’agit des sites qui offre des fonctionnalités plus approfondites en e-commerce en occurrence :

  • Zone de recherche produit pour le client
  • Gestion des stocks de marchandise
  • Création des comptes clients pour un meilleur suivi
  • Recommandation des produits

Tout compte fait, l’e-commerce est un secteur très organisé qui jouit de ses logiciels pour satisfaire les commandes des clients et le paiement des fournisseurs.

3. LES AVANTAGES DU E-COMMERCE

Si le e-commerce perdure, c’est parce qu’il regorge de nombreux avantages tant pour le consommateur que pour le vendeur.

1.Pour le consommateur

  • Facilitation du paiement qui est désormais possible directement en ligne et qui limite les longs fils d’attentes.
  • Livraisons à domicile
  • Prix plus abordables
  • Possibilité de mieux comprendre les caractéristiques des produits avant l’achat

2. Pour le vendeur

  • Facilitation du paiement à distance
  • Moins coûteux qu’une boutique locale
  • Diminution du coût d’exploitation (employés, impôts et taxes)
  • Facilitation du suivi client grâce au compte client qui est une bonne stratégie de vente
  • Remarketing possible en direction des potentiels clients

4. LES DIFFÉRENTS TYPES DE E-COMMERCE

En effet, même au niveau du e-commerce nous rencontrons :

  • Business to business

Un vendeur entreprise qui offre des services ou produits à un acheteur entreprise. Exemple : un vendeur de solution marketing digital (Marketing Pro) qui offrent ses services aux entreprises qui veulent croître leur chiffre d’affaire.

  • Business to consumer

Un vendeur entreprise qui offre des services ou produits au consommateur final. Exemple : un vendeur de cosmétique en détail.

  • Consumer to consumer

Deux consommateurs qui prennent la décision de s’échanger des articles moyennant un paiement.

Remarque : nous voulons préciser que lorsqu’on parle de commerce électronique, il s’agit beaucoup plus des ventes sur les sites Internet et non les réseaux sociaux qui sont des outils de ventes certes mais ne permettent pas des achats directs ni d’insertion des formulaires de commande en ligne à l’exception de Facebook qui possède une boutique en ligne mais qui redirige effectivement vers un site.

E-COMMERCE

5. COMMENT ORGANISER SA BOUTIQUE DE E-COMMERCE ?

Organiser sa boutique de e-commerce n’est pas une chose difficile quand vous maîtrisez le processus et les stratégies nécessaires. Il s’agit de :

  • Optimiser le processus de commande.
  • Promouvoir les produits et les offres spéciale.

1.OPTIMISER LE PROCESSUS DE COMMANDE.

Optimiser le processus de commande passe par des points essentiels à savoir :

  • S’assurer que le processus d’achat peut se dérouler sur différents types d’appareils notamment les mobiles et les ordinateurs car le marketing mobil représente le plus grand pourcentage de vente de nos jours quand on sait que les smartphones sont les appareils les plus utilisés sur le marché.
  • Faire une bonne description détaillée de vos différents produits. Un produit mal décrit ne saurait être comprit.
  • Organiser votre inventaire en catégorie et sous catégorie pour faciliter la recherche.
  • Au besoin ajouter la fonction recherche sur le site
  • Sur les pages produits, ajouter une galerie ou vidéo qui amène le client à regarder vos produits
  • Encouragez les clients à créer un compte pour pouvoir stocker leurs informations d’expéditions, de facturations, leurs préférences de paiement, pour faciliter les achats futurs
  • Utiliser les achats passés, les recherches récentes ou les produits récemment vus d’un client pour lui recommander les éléments qui pourraient l’intéresser
  • Récompensez les clients fidèles avec les offres et les remises spécialement conçut pour eux

2. COMMENT PROMOUVOIR LES PRODUITS ET LES OFFRES SPECIALES EN E-COMMERCE?

RECEVEZ NOS CONSEILS GRATUITS ICI

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Cette tâche passe par la configuration de votre boutique en ligne qui intègre l’optimisation du processus de commande pour terminer sur des ventes mieux orientées. Les étapes sont les suivantes :

  • Configuration de votre boutique en ligne.
  • Marchandisage des produits.
  • Organisation des campagnes publicitaires numériques.
  • Recommandation des produits.
  • Proposition des produits connexes.
  • Reciblage.

1. CONFIGURATION DE VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE

Si vous souhaitez vendre en ligne, tout commence par la configuration de votre boutique en ligne. Il s’agit de choisir les outils de e-commerce cités en grand 2 en fonction de vos exigences et d’optimiser votre processus de commande.

2. MARCHANDISAGE DES PRODUITS

En effet, le marchandisage des produits est très important parcequ’il est l’élément à proposer en page d’accueil pour attirer le prospect dans la boutique.

Il ne se fait donc pas de façon hasardeuse mais en captant l’attention avec un produit far de la saison en fonction de votre domaine pour montrer au client que vous avez le produit qu’il recherche à l’instant T.

C’est un élément attractif qui attire l’attention vers votre boutique.

3. ORGANISATION DES CAMPAGNES PUBLICITAIRES

Dans ce cas de commerce électronique, il s’agit d’organiser les campagnes publicitaires numériques sur les pages de destinations produits pour attirer les prospects vers les produits que vous proposez.

4. RECOMMANDATION PRODUIT

La recommandation produit passe par les activités précédentes du prospect. Il se fait à l’aide des outils de e-commerce plus précisément ceux qui permettent la recommandation. Il s’agit des produits récemment vus, des achats passés, des recherches récentes du prospect qui permettront de recommander un produit susceptible de le correspondre.

5. PROPOSEZ DES PRODUITS CONNEXES

Il est aussi important de proposer des produits connexes (produits ne correspondant pas aux recommandations mais proche) au client parce qu’ils representent une nouveauté pour le client qui peut trouver satisfaction à ce produit.

6. RECIBLAGE

Le reciblage encore appelé remarketing dans la promotion des produits est importante pour relancer des clients ayant débuter un achat sans toutefois en finir. Il permet de ramener le client à finaliser son achat.

E-COMMERCE

6. DIFFERENCE ENTRE E-COMMERCE ET E-MARKETING

Comme nous le disions, le commerce électronique est une branche du e-marketing c’est-à-dire le e-marketing est l’ensemble des techniques adoptées via un outil numérique pour promouvoir les ventes et l’image de marque d’une entreprise.

Il englobe le choix des médias sociaux, la stratégie commerciale, les campagnes publicitaires et le commerce en ligne proprement dit qui est l’e-commerce.

En conclusion, nous pourrons dire que le commerce électronique est un facilitateur dans la mesure qu’il est moins coûteux et n’exige pas une boutique locale de marchandise. Des photos d’échantillons étant largement suffisantes.

Besoin d’une boutique en ligne optimisé? D’une gestion optimale de votre boutique en ligne? Des ventes accrues en ligne ? Marketing Pro encore disponible

RECEVEZ NOS CONSEILS GRATUITS ICI

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.
Publicités